Les mots s’improsent par Félix Radu

L’histoire:
Je joue avec les mots, je m’essaie aux traits d’esprit, je vulgarise la littérature, je zigzague entre absurde et philosophie, je dénoue les non-sens et complique la logique, je marche en funambule entre théâtre et humour, je m’égare sans perdre le fil, je jongle malgré moi, je ris, je pleure, j’arrache à nos peurs de tendres sourires, et à nos bonheurs de tristes larmes.
Je m’appelle Félix Radu, j’ai 22 ans.
J’ai peur du temps qui passe, de l’amour, de mourir et des femmes. J’ai peur d’être seul, de ne pas être entendu, de ne pas être compris, et pourtant je passe ma vie à écrire des textes énigmatiques et compliqués. Comme pour brouiller les pistes. Les gens pensent que l’on joue avec les mots pour perdre l’assemblée. En réalité, c’est la raison pour laquelle on écrit qu’on essaie d’égarer

L’avis de la rédaction:
On assiste à un spectacle salle comble, ce qui laisse supposer que nous allons passer un bon moment, et on ne s’est pas trompé.

En effet, Felix Radu jeune et talentueux comédien de 22 ans joue avec les mots et la poésie comme Raymond Devos et Anne Roumanoff peuvent le faire.
Ainsi, le phrasé précis, des subtilités de la langue française, vient raisonner en nous avec une nonchalance et une richesse que seul Fabrice Lucchini avait réussi à ce jour.

Courrez vite voir cet ovni consacré et non ce sacré con d’Ovni…. quoi que par chez nous ce n’est pas une insulte. On a aimé et on y retournera.

Pour vous y rendre:
Théâtre des Brunes 32, rue Thiers à Avignon.
Réservation au 04 84 36 00 37.
Durant tout le festival à 16 h 30.
Tarif 17€, carte off 12€, enfants 10€. Relâche les 10, 17, 24 juillet.